Messieurs, réalisez-vous : le développement personnel au masculin en quelques points !

Messieurs, réalisez-vous : le développement personnel au masculin en quelques points !

Il a longtemps été difficile de parler du développement personnel sans tomber dans les clichés. Alors non, on ne vous demandera pas de faire du yoga et de manger du quinoa (mais si ça vous chante, qui sommes-nous pour vous juger ?), mais on vous donnera quelques clés pour développer tout votre potentiel de Guerrier ou de Boss (un peu comme John Snow ou Heisenberg tout dépend de votre degré de compatibilité avec la chevalerie et la chimie).  Les règles, vous ne vous contenterez plus de les suivre, vous deviendrez un vrai “ruler” (littéralement celui qui fait les règles). Mais avant d’arriver à tout cela, il vous faut être en harmonie avec vous-même et les autres et lâcher prise afin que les choses viennent à vous plutôt que de les forcer (la force n’est pas toujours nécessaire).

Préjugé n°1

Les hommes sont forts et doivent le rester en toutes circonstances ! FAUX ! Les hommes ont un cerveau (jusque là tout va bien! ) qui produit des hormones, certaines vont influencer les émotions, comme la dopamine et la sérotonine qui produisent littéralement la bonne humeur. La dopamine se sécrète lorsque vous faites de la course, du foot ou encore de la gonflette. Mais ce n’est pas la seule condition, il faut en effet aimer l’activité dans laquelle vous êtes lancé ! Donc si vous n’aimez pas soulever des poids, mais que votre truc c’est plutôt de vous évader mentalement grâce à l’athlétisme, et bien on a qu’une chose à vous dire : “COURS FOREST COUUUUUURS” !

Préjugé n°2

Les hommes sont logiques et les femmes sont plutôt intuitives et créatives. FAUX ! Nous possédons tous un cerveau (on aime le souligner) mais saviez-vous que celui-ci est divisé en deux parties ? La partie gauche concerne la conscience, la rationalité, la logique mathématique, payer les factures (on vous le rappelle au cas ou) et tout ce qui demande beaucoup d’énergie et de réflexion. En revanche le cerveau droit est le cerveau de l’inconscient, de l’imaginaire, de la créativité, des ressources et des forces intérieures. Donc nous avons tous en nous une partie logique et une partie plus abstraite. C’est cette partie droite qui est le plus utilisé durant l’enfance et lorsque vous êtes en état hypnotique comme lorsque des sportifs réussissent des exploits ou lors de performances mentales élevées (mais attention, on ne vous parle pas de voler grâce à votre sharingan façon Naruto) ! C’est donc votre cerveau droit que l’on vous recommande d’utiliser plus. Mais comment ? Via la PNL (l’outil,  pas le duo de rappeurs olala) ou l’hypnose par exemple ! L’hypnose permet d’entrer dans un état de conscience modifié (attention à ne pas confondre avec du sommeil) et cet état correspond à un état de lâcher prise qui permet d’accéder aux ressources insoupçonnées qui sommeillent en vous et qui ne demandent qu’à être libérées. En effet, le meilleur moyen de contrôler les choses est de ne plus contrôler ! Non nous ne sommes pas sous drogues en écrivant ces quelques lignes, mais il est prouvé que lorsque nous lâchons prise, nous permettons à notre cerveau gauche de se reposer ce qui permet de mieux travailler ensuite et de retrouver de meilleures capacités cognitives !


L’hypnose au service du développement

Ici pas question donc de tour de passe passe façon show business, mais bien de l’hypnose thérapeutique (ou auto-hypnose), celle que vous faites tout seul tous les jours (si si) sans même vous en rendre compte. L’hypnose consiste en un état de conscience modifié qui correspond à une onde cérébrale par lequel le cerveau passe plusieurs fois par jour. De plus, lorsque vous êtes plongé dans un état hypnotique, vous gardez votre libre arbitre grâce à une structure dans votre cerveau qui s’appelle « hidden observer » (le petit observateur caché). Cette structure s’assure que personne ne puisse vous faire faire quelque chose que vous ne souhaitez pas faire (et oui, pas possible de vous prendre votre porte monnaie en thérapie rassurez-vous).

Pour se plonger en hypnose, rien de plus simple ! Pour commencer, assurez-vous d’être bien installé dans un endroit calme, fermer les yeux en vous concentrant sur votre respiration (vous pouvez jouer à JCVD qui se concentre avant une scène de baston). Fermer les yeux permet au cerveau d’être coupé de toute une série de stimulus visuels ce qui le force à se « mettre en veille » (pour reprendre une analogie informatique) tout doucement. Commencer alors à vous concentrez sur la position de votre corps et les différentes sensations liées à vos membres, ressentez ainsi le dossier du fauteuil dans lequel vous êtes assis par exemple. Choisissez un endroit du corps et concentrez-vous dessus, ensuite laissez venir les images mentales, les sons et les sensations que votre inconscient veut vous faire découvrir ou re-découvrir. Vous pouvez visualisez un endroit ou vous vous sentez particulièrement bien, ce peut-être une plage ou une forêt (tout dépend de vos préférences). Prenez le temps de ressentir pleinement les sensations et émotions agréables, en inspirant profondément par exemple. Pour sortir de l’hypnose, pas de panique, votre cerveau (au bout d’une vingtaine de minutes) vous sortira spontanément de cet état, mais si vous préférez vous pouvez régler une minuterie.

La réussite à portée de montre !

La montre est pour l’homme ce que le collier de diamant est pour la femme ! La montre est souvent vue comme le seul bijou de l’homme, et de ce fait, son choix est sacré…Certains considèrent même qu’il vaut mieux ne pas porter de montre que d’en choisir une qui ne sied pas à la tenue (des sapologues très certainement).

Alors messieurs un conseil simple : choisissez vos fréquentations comme vous choisirez une montre ! Entourez-vous de montres (euh amis) qui vous mettent en valeur, vous donne confiance en vous et vous crédibilise auprès des autres. Vous les choisirez particulièrement motivés et productifs, car cela vous motivera à mettre en place les ressources nécessaires pour vous développer pleinement !

Les 3 clés pour un développement de soi optimal

Premièrement, on vous propose de vous reconnecter avec un (ou des) but(s) qui vous tenai(en)t a cœur, car avoir un but permet de retrouver la motivation et de reprendre goût à la vie. Si vous n’aviez pas de but précis, c’est le bon moment pour en chercher un qui vous mettra en action. Mode “machine de guerre”: ON !

Deuxièmement, cultiver un lien spirituel car cela permet un ressourcement profond et de mieux se connaître soi-même. Se lier à quelque chose qui nous dépasse permet de retrouver de l’authenticité dans un monde où les nouvelles technologies prennent de plus en plus de place.

Pour finir, libérez vous de vos bagages inutiles ! Attention, ne balancez pas tout votre mobilier à la rue tout de même. Mais on vous recommande d’opter pour un environnement épuré et minimaliste afin de ne plus gaspiller votre énergie mentale. Car un environnement encombré = un cerveau encombré ! Faites aussi la paix avec votre passé et vos erreurs (on ne vous juge pas si vous écoutiez du Gilbert Montagné sous le “solay”) faites-en au contraire des enseignements qui vous ont permis de mieux cerner vos objectifs de vie aujourd’hui.

En bref, messieurs, réalisez-vous !

Pour plus de lecture, on vous recommande: “Guide viril de developpement personnel a l’usage des hommes” de David H Wagner.

Asmae Bakach L.

Nos TherHappy