La séparation chez les tout petits: et si l’hypnose pouvait les aider ?

La séparation chez les tout petits : et si l’hypnose pouvait les aider?

« L’histoire de l’enfant qui grandit est celle d’un enfant qui passe en tâtonnant de la dépendance absolue à l’indépendance, avec des moments de moindre dépendance » ; D.Winnicott

Votre enfant est angoissé au moment du coucher ? Et si on utilisait l’histoire du soir pour l’aider à s’endormir paisiblement et ainsi oublier les bobos liés aux séparations multiples qu’ils peuvent vivre à cet âge-là ? A travers les histoires, les enfants peuvent faire l’expérience de l’hypnose, et ce, seul ou en famille. L’hypnose est effectivement accessible à tous, petits et grands. Les enfants ont ce « super pouvoir » qui consiste à lâcher prise naturellement, laissant ainsi place à la spontanéité, la créativité et aux ressources. Relâchez donc votre enfant intérieur !

Vous avez dit « hypnose »?

L’hypnose ericksonienne nous vient, comme son nom l’indique, de l’américain Milton H. Erickson. Pour faire simple, l’hypnose est un état de conscience modifiée caractérisé par toute une série de réactions physiologiques (relaxation musculaire par exemple), par une sensibilité aux suggestions et un accès facilité vers les émotions et les souvenirs inconscients. On pourrait également voir l’hypnose comme une boîte à ressources et à solutions. Vous l’aurez compris, pas question ici de pendule ou de manipulation, mais il est bien question d’un lien de bienveillance et une aide à retrouver le chemin de l’auto-hypnose, donc « let’s go » !

Nos petits bouts connaissent sans cesse des moments de séparation pendant lesquels le temps peut leur paraître si long et la séparation est plus ou moins insurmontable. Peuvent s’en suivre de simples peurs dans le meilleur des cas, de véritables crises de pleurs avec des cauchemars dans le pire des cas… Pas d’inquiétude ! Une prise en charge adéquate chez un spécialiste peut venir à bout de ce genre de problèmes. Il peut s’agir d’une anxiété que le parent transmet, inconsciemment, à son enfant. Mais là aussi, pas de panique ! Des thérapies permettent d’accueillir enfant et parent autour des problèmes que ceux-ci peuvent rencontrer, notamment en mettant des mots sur la séparation et en expliquant le caractère temporaire de la séparation à l’enfant.

Qui dit séparation dit autonomie et attachement…En effet, si votre enfant n’a pas la certitude qu’il peut être autonome sans perdre votre soutien et votre présence, il ne saura pas non plus vous quitter pour mieux vous retrouver. Il est nécessaire d’avoir des bases d’attachement solides pour que l’enfant puisse gambader en toute sécurité. Les histoires du soir peuvent ainsi être le moyen, par le biais de récits riches en images mentales, de les préparer aux séparation.

Comment ?

C’est à ce moment que l’hypnose, ce précieux ami, intervient ! Cet outil peut s’avérer être très excitant pour les enfants, qui connaissent très bien les états de lâcher prise et donc d’hypnose.  L’imagination, qui peut être parfois vue et vécue comme débordante, trouve tout son sens en hypnose, car pour pouvoir élargir son champ de perception, rien de mieux que d’imaginer donc 3, 2, 1…imaginer ! Un simple exercice consiste à proposer à votre enfant d’imaginer que lorsque vous vous séparez, une armure magique vient se superposer à ses vêtements et ainsi l’enfant devient fort (ou un super-héros) devant toute forme d’anxiété. Votre enfant, se sentant investi d’une mission importante, pourrait même inverser la situation en vous consolant : « ne t’inquiète pas maman, j’ai ma super armure ! ». Idéal pour les enfants qui partent en classes vertes ou les tout petits qui s’apprêtent à faire leur premier pas a l’école.  Grace à l’hypnose, préparez-vous a des retrouvailles agréables ! 

Pour plus de lecture sur le sujet : « L’hypnose pour mon enfant » ; Dr. Lauriane Bordenave

Asmae Bakach Lanjri

Nos TherHappy